BULLETIN D'ALERTE

 

Alerte 1 - Les prêts des Banques Populaires, du Crédit Mutuel, du Crédit Agricole, hors la loi ?

Lorsqu'il octroient un crédit, ces établissements font très souvent souscrire des parts sociales.

Or, ils omettent d'intégrer le coût de ces parts sociales dans le calcul du TEG (Taux Effectif Global).

La Cour Suprême vient de censurer cette attitude, contraire à la Loi et à la concurrence. La sanction est lourde puisque tous les intérêts du crédit sont annulés !

Si tel est votre cas, pour faire valoir vos droits, il convient d'écrire au Service Juridique de l'AFUB.

Alerte 2 - Les banques ne respectent pas leur engagement !

La tarification bancaire a fait l'objet d'un engagement des banques auprès de M. Sarkozy en novembre 2004, ceci pour éviter que, sous la pression de l'AFUB et des associations, le gouvernement intervienne.

Cet engagement portait notamment sur la gratuité :

– des opérations de clôture de compte,

– des retraits d'espèces dans les agences tenant le compte bancaire.

Avez-vous constaté la violation de cet engagement ?

Merci d'adresser votre témoignage à

AFUB-Tarification 5 place Métivier 75020 Paris

Alerte 3 - Internet et fraude :

A l'occasion d'une vente par Internet, l'acheteur règle parfois :

– en adressant un chèque de banque (en particulier banque AIB domiciliée au CCF), d'un montant supérieur à la transaction, et en demandant de lui retourner par Western Union la différence, ceci pour quelque motif que ce soit. En fait, le chèque de banque est faux.

– en demandant au vendeur de transmettre ses coordonnées bancaires pour lui adresser un virement. En fait, au lieu d'un virement, l'acheteur déposera un chèque qui ultérieurement se révélera faux ou volé ou sans provision.

Le règlement qui serait proposé en empruntant ces modalités est donc des plus suspects et couvre généralement une fraude organisée et internationale.

Il y a en conséquence lieu de refuser toute transaction dans ces cas.

 

Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2017 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 27 février, 2007