L' ditorial de l'AFUB

EDITO DU 12 janvier 2012

 

LIVRET A
et
INFLATION :

60 millions d'épargnants spoliés !

 

 

Anxiogène…




            Alors qu'au terme de l'inflation constatée , la rémunération du Livret A eût dû être portée à 2,75%,

L'AFUB stigmatise la décision du Gouvernement de maintenir la rémunération actuelle à 2,25%.

C'est là une véritable spoliation dont sont victimes les 60 millions de titulaires qui ont confié au Livret A leur épargne de précaution : ces économies voient ainsi leur pouvoir d'achat fondre de 25% !

Et par cette mesure l'Etat a fait un choix contre-nature car il y a lieu de rappeler que tant la législation que la réglementation affirment le principe de la protection et du maintien du pouvoir d'achat des Livrets A . . .

Et le souci d'économiser les 500 millions d'euros qu'aurait coûté le réajustement de la rémunération du Livret A ne saurait justifier que, par cette mesure, le Gouvernement contribue au sentiment anxiogène de nombre d'épargnants et de français dont la confiance est déjà mise à mal par l'économie et la finance.

Ne saurait convaincre le Gouverneur de la Banque de France qui justifie la spoliation présente par l'éventualité d'une baisse à venir de l'inflation, baisse hypothétique et aléatoire, ceci alors même que c est pour tenir compte de ces évolutions que la réglementation prévoit un réajustement semestriel de la rémunération.

L'AFUB appelle donc le Gouvernement au respect des épargnants : la confiance , cela se mérite .

COMMUNIQUE DE PRESSE 12 janvier 2012 – AFUB

 

 

 

Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2018 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 12 Janvier, 2012