L' ditorial de l'AFUB

EDITO DU 25 juillet 2013

Cartes bancaires
Tarifications et
Commissions Européennes Eu

 

 

Désaveu de la complaisance gouvernementale :


 

      Alors que la Commission Européenne tacle les banques françaises pour la tarification excessive des prestations cartes bancaires, l’AFUB constate que c’est un véritable désaveu de la politique de la France en la matière.

En effet, le gouvernement avait cru pouvoir répondre aux premières critiques de Bruxelles en définissant un plafonnement des commissions interbancaires par référence aux tarifs déjà pratiqués par la profession, ceci sans rechercher le coût réel des prestations en cause (Autorité de la Concurrence, décision du 7 Juillet 2011).

      Or, force est de constater l’absence de répercussions réelles pour les usagers, commerçants et consommateurs, qui n’ont nullement bénéficié d’une baisse tarifaire.

L’AFUB dénonce l’indifférence des pouvoirs publics, alors même que les usagers français sont les champions européens des cartes bancaires, avec plus de 60 millions de cartes et 506 milliards d’euros de transactions en 2012.

L’AFUB exhorte le Ministre de l’Economie à oser les initiatives qu’impose l’intervention de Bruxelles en assurant les conditions d’une véritable concurrence effective, indispensable à toute régulation tarifaire durable.

Face à l’incapacité des banques à juguler leurs appétits et à limiter leur niche tarifaire et pour le cas où perdurerait l’impuissance du gouvernement à organiser une concurrence effective, l’AFUB sera conduite, à nouveau, à en appeler aux gendarmes de Bruxelles.

 

COMMUNIQUE DE PRESSE
Le 25 juillet 2013, 20h

 

 

 

Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2017 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 26 Juillet, 2013