L' ditorial de l'AFUB

EDITO DU 29 octobre 2007

 

 

La Présidence de la République,
et les Banques :
réunion à l'Elysée

 

Crédits Permanents –revolving :

Réduire des taux artificiellement élevés,

pour rendre du pouvoir d'achat aux consommateurs …

 

 

            Alors que ce lundi les banques sont convoquées par le Président de la République, l'AFUB rappelle la nécessité de réduire les taux d'intérêt pour rendre aux consommateurs leur pouvoir d'achat abusivement écorné par la pratique des crédits permanents (dit aussi "revolving").

 

En effet, alors qu'ils sont proposés aux usagers avec les plus grandes facilités voire complaisances, ce sont là les prêts les plus chers, leur taux ressortant en moyenne à 14,89 % et dépassant souvent même 16 %.

 

            L'AFUB dénonce le caractère artificiellement élevé de ces taux, notamment au regard des prêts personnels similaires qui sont deux fois moins chers avec un taux moyen de 6,70 % .

 

            L'association déplore que les crédits permanents et les emprunteurs n'aient jusqu'à présent nullement bénéficié de la "guerre des taux" que se livrent les prêteurs en matière de crédit immobilier et de crédits personnels et dont il a résulté une baisse réelle des prix.

 

A cet égard, la politique bancaire des taux élevés et les pratiques agressives de commercialisation (notamment de manière forcée sur les lieux de vente) ne sont pas sans spolier le pouvoir d'achat des consommateurs et contribue à leur endettement excessif, ainsi que l'illustre la présence des revolving dans 4 dossiers sur 5 en commission de surendettement.

 

            Cette situation met en cause un défaut caractérisé de concurrence et c'est pourquoi l'AFUB en appelle à un "geste fort" de la Présidence de la République pour "convaincre" les établissements de crédits à une compétitivité  et rivalité réelle à ce sujet, les baisses à venir devant bénéficier aussi aux contrats en cours.

 

 

……………………………..Communiqué, le 29 octobre 2007

 

Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2018 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 29 octobre, 2007