L' ditorial de l'AFUB

EDITO DU 2 août 2005

 

Les Contrats Nouvelles Embauches (CNE)
et
le crédit …


--------------- Communiqué de Presse, le 2 août 2005

L'AFUB appelle les banques à jouer
le pari des Contrats Nouvelles Embauches.

En effet, les bénéficiaires de ces contrats risquent de se voir refuser l'accès au crédit par des établissements toujours frileux, au motif que de tels contrats, certes à durée indéterminée, peuvent être néanmoins interrompus pendant les 2 premières années.

Or, l'AFUB observe que cette interruption est purement hypothétique et ne devrait intervenir qu'exceptionnellement.

Il appartient aux banques d'adapter leurs critères pour octroyer des crédits à la flexibilité de l'emploi, à l'instar de la pratique de leurs homologues étrangers notamment en Belgique et en Grande-Bretagne. Le taux de non-recouvrement qui, en France, est le plus faible d'Europe ne peut qu'autoriser un assouplissement du "tout sécuritaire" qui, aujourd'hui encore, guide la distribution des prêts bancaires.

Alors même qu'ils entendent lutter contre l'exclusion sociale, les Contrats Nouvelles Embauches ne doivent pas être l'occasion d'une nouvelle ségrégation bancaire.

------------------------- AFUB communiqué 2 août 2005

Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2018 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 2 août, 2005