L' ditorial de l'AFUB

EDITO DU 31 mai 2011

 

Les agriculteurs,
la sécheresse
et les crédits bancaires…

 

Une solution immédiate :
Suspendre les prêts !


         

Alors que les banques ouvrent une négociation avec la profession agricole pour un rééchelonnement des dettes professionnelles, l’AFUB rappelle aux agriculteurs confrontés à  ces difficultés que les prêts personnels et tout particulièrement les crédits immobiliers peuvent être suspendus pour une durée maximum de 24 mois, sans frais ni intérêts, ceci en application des prescriptions de l’article L 313-12 du Code de la Consommation.
Les échéances ainsi suspendues sont à reporter au terme du prêt qui est prorogé d’une durée équivalente.

Cette protection est primordiale non seulement parce qu’elle évite les intérêts et pénalités de retard qui aggravent la situation mais surtout elle interdit à la banque toute procédure de recouvrement voire de saisie immobilière.

La mise en œuvre est simple et rapide, la demande de suspension devant être présentée au juge d’instance et le taux de réussite voisinant jusqu’à présent 98%.

           C’est pourquoi, l’AFUB tient à la disposition de tous les agriculteurs concernés la documentation nécessaire, ceci sur simple demande à adresser, soit par courriel à secretariat@afub.org soit par voie postale à AFUB 313, 5 Place Auguste Métivier 75020 PARIS.

Contact presse :

Marie-Anne JACQUOT

Communiqué de presse AFUB, le 31 mai 14H

 

 

 

Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2018 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 31 Mai, 2011