observat.gif (3520 bytes)

DU MOINS PIRE AU FRANCHEMENT MAUVAIS

Les TAUX des principales banques


LES TAUX d'intérêts


Selon la moyenne des taux MAXI-MINI pratiqués par les principaux établissements au cours du semestre.

1 - Crédits permanents
2 - Crédits personnels
3 - Crédits immobiliers - Taux variable mise à jour 4ème trim 2007
4 - Crédits immobiliers - Taux fixe mise à jour 4ème trim 2009
5 - Crédits immobiliers - Relais
6 - découvert.
7 - Crédits Etudiants - mise à jour 4e trimestre 2007
8 - Crédits Auto - mise à jour 4e trimestre 2009


Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2017 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 23 Novembre, 2009


Crédits permanents


Commentaires :


retour

 


Crédits personnels 2e semestre 2004   mai 2004

 

Du moins pire

au franchement mauvais

Banques
TAUX
Carrefour
6,47
CCF
6,85
Caisse d'Epargne IdF
6,93
BRED - Banque Populaire
7,20
Société Générale
7,45
CIC
8,10
Crédit du Nord
8,69
BNP
8,71
FINAREF
9,17
Accord (Auchan)
9,17
COFINOGA
9,43
COFIDIS
9,80

Commentaires :

      pour 10 000 € à rembourser en 3 années.

 

retour

 


Crédits immobiliers -  Taux variable 4ème trimestre 2007

Du moins pire

au franchement mauvais

Banques
TAUX *
UCB
4,12
CIC
4,30
Crédit Lyonnais
4,32
Crédit Foncier
4,35
Caisse d'Epargne
4,55
Société Générale
4,55
HSBC
4,85
BNP
5,00
BRED
5,34

* moyenne entre le plus haut et le plus bas des TAUX nominaux pour un prêt de 100 000 € sur 15 ans.

Commentaires :

      La hausse affectant ces crédits est moindre que celle des prêts à taux fixe mais il y a lieu de rappeler que 2005/2006 avaient enregistré une aggravation des loyers de l'argent à taux variable. Ce qui peut expliquer la moindre agmentation actuelle.

L'écart entre le plus haut et le plus bas reste pratiquement inchangé.

ATTENTION : les taux indiqués ci-dessus ne peuvent constituer qu'un des critères de comparaison de l'offre bancaire.
Car en la matière, il y a lieu, pour le consommateur, d'être vigilant quant à sa sécurité juridique, les formules contractuelles étant fort hétérogènes, notamment quant à la périodicité de la variation et à la pratique du "sapage".

Cette réalité doit en tout état de cause être appréciée au regard de l'évolution globale des taux (voir réalité et évolution).

retour

 


Crédits immobiliers - Taux fixe 4ème trimestre 2009

Du moins pire

au franchement mauvais

Banques
TAUX*
Caisse d'Epargne IDF
3,90
Crédit Lyonnais
4,00
Société Générale
4,01
BNP IDF
4,02
Crédit du Nord IDF
4,05
Banque Postale
4,05
Banque Populaire IDF
4,05
Crédit Agricole IDF
4,10
HSBC
4,15
 

* Moyenne entre le plus haut et le plus bas des TEG (hors assurance) appliqués par les banques pour un prêt d’une durée de 20 ans, avec un apport personnel égal a 10% du prix d’achat du bien immobilier.

AFUB – Commentaires :

Si les taux ont (un peu) baissés, force est de constater que c’est au prix d’une contraction de l’éventail de l’offre bancaire. Ceci est le signe d’un appauvrissement de la concurrence.
En outre la baisse des taux que révèle la pratique bancaire ne suit que très imparfaitement la diminution du coût de la ressource pour les établissements et ce constat fait suspecter que, pour les préteurs, l’octroi des crédits immobiliers est l’occasion de reconstituer leurs marges commerciales.

retour

 


Crédits immobiliers - Relais 2ème trimestre 2006

"formule simple"

Du moins pire

au franchement mauvais

Banques
TAUX*
Crédit Lyonnais
3,18
Crédit Agricole idf
3,56
BNP
4,49
Société Générale
4,61
UCB
4,63
Banque Populaire idf
4,70
Caisse Epargne idf
6,00

Commentaires :

      Depuis 2002, la hiérarchie des établissements bancaires n'a guère connue d'évolution : il y a 4 ans. Déjà, le Crédit Lyonnais était le moins pire tandis que la CE tenait la lanterne rouge.
Quant au différentiel de taux entre ces 2 extrèmes, il est pratiquement identique.

C'est dire l'effectivité fort relative de la concurrence ....

retour

 



Découvert autorisé 2e trimestre 2003

 

du moins pire

au franchement

mauvais

EGG
9,80
Caisse d'Epargne IdF
12,00
La Poste
12,50
CM - Idf
13,15
Crédit Lyonnais
13,35
Crédit Agricole - Idf
13,90
BP - BRED
14,35
BNP
14,35
Société Générale
16,20

Commentaires :

Le différentiel entre le plus élevé et le moins important des taux se resserre au regard de la pratique bancaire du semestre précédent.
Et l'on constate que l'offre bancaire se fait moins concurrentielle.

 

retour


Crédits Etudiants - 4eme trimestre 2007

Du moins pire

au franchement mauvais

Banques
TAUX
 
Crédit agricole
2,90
CIC
3,25
Société Générale
3,40
Crédit Lyonnais
3,40
Crédit du Nord
3,56
Crédit Agricole Idf
3,70
BNP
3,70
Banque populaire - Idf
3,92
Caisse d'Epargne
4,00
Crédit Mutuel
5,50

      Les résultats correspondent à la moyenne des taux pratiqués par chaque établissement hors prime d'assurance ADI (entre 0,20% et 0,54%) et frais de dossier.

      Le résultat de l'enquête montre que l'offre bancaire est devenue plus concurrentielle puisque l'année dernière seul un point séparait les deux extrèmes alors qu'aujourd'hui les distingue 2,6 point de différence.

      Surtout, il y a lieu de rappeler aux étudiants que de tels prêts sont à " consommer avec modération " car un remboursement, avec différé, repose sur une anticipation, celle d'un avenir qui permettrait au terme des études, de faire face aux obligations de remboursement. Or, rien n'est moins certain ...

retour


Crédits Auto - 4eme trimestre 2009

Du moins pire

au franchement mauvais

Banques
TAUX*
 
Caisse d'Epargne IDF
4,00
Crédit Agricole IDF
5,39
Banque Populaire
5,50
Crédit Lyonnais
5,55
Crédit Mutuel IDF
5,65
CS2Pass - Carrefour
6,20
HSBC
6,50
BNP
6,55
Cetelem
6,55
Cofidis
6,79
Sofinco 6,80
Cofinoga 7,04

      * Moyenne entre le plus bas et le plus haut des TEG (hors assurance) pratiqués par chaque établissement pour un crédit destiné à l’achat d’une automobile.

AFUB – Commentaires :

En matière de crédit Auto, la concurrence entre établissement est réelle puisque plus d’un point d’écart sépare le taux le plus haut du taux le plus bas.
On observe par ailleurs que, hors S2Pass, les sociétés de crédit sont les prêteurs les plus chers.

retour





Retour à la page précédente

www.afub.org © 1999/2017 AFUB
Tous droits réservés, reproduction partielle ou totale interdite sans l'avis préalable de l'auteur
Dernière révision : 23 Novembre, 2009