“Dette”, “projet de saisine”, “tribunal” sont des termes assez effrayants. Pourtant, ce sont des mots que vous pourrez retrouver dans un courrier adressé par Intrum. Qu’est-ce qu’Intrum Justitia ? Pourquoi vous adresse-t-elle ce type de courrier ? Comment régler ou contester une dette Intrum ?

Intrum Justitia : présentation

Fondée en 1923, Intrum Justitia (désormais Intrum) est une société de gestion et de recouvrement de créances, leader européen dans son domaine. Elle exerçe dans 24 pays, principalement en Europe. Cette société est mandatée par les entreprises pour recouvrer les sommes dues par leurs clients.

Quelles sont les missions d’Intrum ?

Comme tout organisme de gestion et de recouvrement de créances, les missions d’Intrum sont multiples :

  • relance commerciale. Avant même la date limite de paiement d’une créance, Intrum va se charger de relancer le client débiteur afin de limiter les risques d’impayés pour la société mandataire. L’objectif est alors de trouver une solution amiable pour que la facture soit payée dans les temps impartis, sans générer de frais supplémentaires.
  • recouvrement amiable. Intrum est alors mandatée par une entreprise pour récupérer des sommes impayées auprès d’un client. Là encore, un arrangement à l’amiable est privilégié, via la mise en place d’un échéancier de paiement par exemple.
  • recouvrement judiciaire. Etape suivante si le recouvrement amiable n’a pas abouti, le recouvrement judiciaire va alors se faire par le biais d’avocats et d’huissiers pour obtenir le paiement des sommes dues.
  • réactivation de créances. Dans certains cas, Intrum peut proposer aux entreprises mandataires de gérer la relance des procédures de réactivation de créances lorsque celles-ci ont dépassé la date limite de règlement.
  • surrendettement. En cas de surrendettement d’un client débiteur, Intrum Justitia va devenir l’intermédiaire entre l’entreprise mandataire et la Banque de France. L’entreprise ayant fait appel à Intrum n’intervient alors plus dans le dossier.
  • acquisition de créances échues. Dans ce cas, Intrum va racheter les factures impayées d’une entreprise. A nouveau, elle devient alors le seul contact du client débiteur et se charge de trouver une solution amiable pour le règlement des sommes dues.

Prélèvement sur mon compte par Intrum Justitia : pourquoi ?

Comme certains autres organismes (DRFIP par exemple), Intrum Justitia est en droit de se prélever sur votre compte bancaire dans certaines situations :

  • factures impayées. Il est possible que vous ayez oublié de régler une ou plusieurs factures auprès d’une entreprise. Après vous adressé les rappels d’usage, l’entreprise a alors transmis votre dossier (incluant vos coordonnées bancaires) afin de régulariser votre dette.
  • dette ancienne. Le plus souvent, c’est le principe de l’acquisition de créances échues qui est appliquée dans ce cas. Au vu des délais de gestion de certains dossiers, il peut s’agir d’une facture (très) ancienne.
  • retard de paiement. Proche du règlement des factures impayées, il s’agit ici des simples relances. Celles-ci sont habituellement envoyées directement par l’entreprise auprès de laquelle vous avez un impayé.
  • incapacité à vous contacter. Intrum Justitia a été dans l’impossibilité de vous envoyer les courriers de relance des sommes dues, suite à un déménagement par exemple.

Il est important de ne pas écarter d’autres possibilités. Tout d’abord, la simple erreur administrative. En effet, dans de rares cas, Intrum Justitia peut vous adresser un commandement de payer pour une facture qui ne vous concerne pas. En revanche, le prélèvement sur votre compte bancaire sera impossible. Par ailleurs, il existe aussi la possibilité que l’un de vos proches a communiqué vos coordonnées à un créancier après avoir contracté des dettes. Pour terminer, il reste aussi la possibilité d’usurpation d’identité. Situation dans laquelle une personne va utiliser vos données personnelles pour réaliser des achats qui resteront impayés.

A noter : Un prélèvement sur votre compte bancaire n’est bien sûr possible que si la société créancière possède vos coordonnées bancaires et qu’elle les a transmises à Intrum Justitia.

Comment apurer une dette Intrum Justitia ?

Payer une dette Intrum Justitia

Les modalités de paiement d’une dette Intrum Justitia sont indiquées sur le courrier de relance qui vous a été adressé. Vous pouvez régler par :

  • carte bancaire via votre espace personnel en ligne.
  • virement en téléchargeant le RIB d’Intrum Justitia.
  • prélèvement en téléchargeant le mandat SEPA de la société.

A noter : Une fois votre paiement effectué, vous pourrez vérifier l’avancement de votre dossier dans votre espace personnel. Toutefois, il faudra attendre quelques jours avant que votre dossier soit mis à jour.

Quelles démarches pour un recouvrement amiable ?

Si vous ne pouvez pas solder l’intégralité de votre dette en un seul paiement, il est possible de mettre en place un échéancier. Cela vous permettra d’échelonner votre paiement sur plusieurs mois. Vous pouvez faire votre demande d’échéancier sur votre espace personnel ou en contactant le service client d’Intrum Justitia. Par ailleurs, toutes vos dettes gérées par Intrum Justitia sont accessibles dans un seul et même espace. Ainsi, vous pourrez tenter de trouver une solution amiable pour l’ensemble des sommes dues.

A noter : Si un échéancier est déjà en place mais que vous ne pouvez pas honorer une mensualité, contactez le service client dans les plus brefs délais afin de demander un report d’échéance. Dans le cas contraire, votre échéancier pourrait être considéré comme caduc et vous auriez à régler l’intégralité des sommes dues.

Contester une dette Intrum Justitia

Vous n’êtes pas à l’origine de la dette

La dette a été contractée par un proche ou votre identité a été usurpée. Vous devrez alors contacter Intrum pour leur expliquer la situation. En cas de vol de votre identité, il faudra leur faire parvenir toutes les preuves en votre possession, comme la copie de votre dépôt de plainte notamment.

La dette a déjà été réglée auprès de l’organisme émetteur

Vous avez déjà réglé vos impayés auprès de la société créancière. Il conviendra alors de communiquer à Intrum les justificatifs attestant que votre dette est soldée.

Vous contestez le montant de la dette

En cas de contestation sur votre dossier Intrum, vous pouvez déposer une réclamation depuis votre espace personnel sur leur site, dans la section Messagerie. N’hésitez pas à donner tous les détails en votre possession afin que votre dossier soit réanalysé. Vous avez également la possibilité de demander un état détaillé de votre dette. Cela vous permettra de savoir à quoi correspondent les frais demandés.

Saisie du médiateur d’Intrum Justitia

Médiateur Intrum Justitia

Pourquoi faire appel au médiateur d’Intrum ?

Si, après avoir déposé une réclamation, vous ne parvenez pas à un accord amiable avec Intrum Justitia, vous avez la possibilité de saisir son Médiateur. Vous pouvez également faire appel au Médiateur Intrum Justitia si la solution amiable proposée par la société ne vous convient pas.

A noter : Votre demande ne sera traitée par le Médiateur d’Intrum que si vous avez déjà déposé une réclamation.

Comment le saisir ?

Pour saisir le Médiateur Intrum Justitia, vous devrez remplir le formulaire en ligne. Vous devrez alors indiqué vos coordonnées complètes, votre numéro de dossier et la raison de votre litige. Dans cet espace, vous pourrez détailler le plus possible votre demande afin que votre dossier soit traité dans les meilleurs délais. Pour finir, vous pourrez joindre tous les justificatifs nécessaires pour appuyer votre demande.

Contacter Intrum Justitia

Vous pouvez contacter Intrum Justitia :

  • via votre espace personnel sur le site d’Intrum. Vous devrez être en possession de votre numéro de dossier à 10 chiffres et du mot de passe associé pour vous y connecter. Votre mot de passe est composé des 5 premières lettre de votre nom de famille en majuscules.
  • par courrier (LRAR idéalement) :

Intrum France
104 avenue Albert 1er
92 500 Rueil Malmaison.

Recouvrement amiable : une réglementation stricte

Conformément aux directives mises en place par la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes), le recouvrement amiable d’une créance est strictement réglementé. Ainsi, toute procédure débute par une mise en demeure de payer. Celle-ci doit impérativement comporter des mentions précises : coordonnées de la société de recouvrement et du créancier, somme due (avec le détail des différents éléments qui la composent), modalités de paiement, etc. En outre, après le règlement intégral de vos impayés, la société de recouvrement doit absolument vous remettre une quittance, attestant de l’apurement de votre dette.

Toutefois, en tant que société de recouvrement de créances, Intrum Justitia a plusieurs fois été rappelé à l’ordre pour ses méthodes contestées. En cas d’appels répétitifs, voire de menaces, n’hésitez pas à contacter la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) de votre lieu de résidence afin de dénoncer ces comportements.