Le virement bancaire permet de transférer une somme d’argent définie d’un compte bancaire à un autre sans utiliser un moyen de paiement externe (chèque, carte ou dépôt d’espèce). Cette opération bancaire obéit à plusieurs règles (éxécution, délais, tarifs, plafonds, contestation, etc.).

Les différents types et catégories de virement bancaire

Il existe deux types de virement bancaire : ponctuel et permanent. D’autre part, chaque virement peut être immédiat ou différé.

Virement ponctuel ou permanent

Comme son nom l’indique, le virement ponctuel est un ordre émis pour une transaction unique. Le virement n’aura donc lieu qu’une seule fois. Au contraire, un virement permanent (ou automatique) est un ordre bancaire donné pour une opération qui se répétera à fréquence régulière. Le plus souvent, les virements permanents se font chaque mois. Ils peuvent être établis pour une durée déterminée, pour le remboursement d’une dette par exemple, ou indéfinie (versement d’une rente ou d’une pension alimentaire, etc.). Le virement bancaire permanent peut être annulé à tout moment sur simple demande auprès de son conseiller bancaire.

Virement immédiat ou différé

Un virement bancaire immédiat sera débité instantanément de votre compte bancaire et sera disponible dans les jours suivants sur le compte du bénéficiaire. Tandis qu’un virement différé sera fait à la date de votre choix. Votre compte ne sera donc pas débité immédiatement mais à la date que vous avez indiqué lors de votre ordre de virement.

Combien de temps prend un virement bancaire ?

Les délais de traitement d’un virement bancaire sont variables selon :

  • les délais de traitement de l’ordre de virement par les établissements bancaires,
  • les spécificités des comptes émetteur et bénéficiaire du virement,
  • le type de virement,
  • si une conversion en devises est nécessaire ou non.

Globalement, un virement interne (entre vos comptes ou au sein de la même banque) se font quasiment en temps réel. Un virement externe, donc entre deux banques différentes, prendra au minimum un jour ouvrable en France ou au sein de la zone SEPA. Les virements internationaux sont plus longs à traiter. Il faudra compter au minimum 4 jours pour un virement hors de la zone SEPA. Ces délais peuvent être rallongés selon les devises et les banques.

A noter : Si votre virement est émis vers un nouveau bénéficiaire, il faudra compter un délai de 24 à 48h selon les banques pour la validation des nouvelles coordonnées bancaires indiquées. Cela permet notamment au système de virement électronique de s’ssurer qu’il n’y a pas eu d’erreur de saisie.

Virement non-reçu : pourquoi et que faire ?

Il peut arriver que vous n’ayez pas reçu un virement que vous attendiez. Cela peut s’expliquer de plusieurs façons :

  • le virement n’a pas été fait ou a mal été fait par le donneur d’ordre. N’hésitez pas à demander une copie de l’ordre de virement pour vous assurer que tout a été fait correctement.
  • l’émetteur du virement a fait une faute de frappe dans la saisie de votre RIB. De ce fait, le virement a été bloqué par la banque ou a été versé sur le compte d’un autre client. Ces situations sont désormais rares grâce au système de virement électronique qui détecte automatiquement les erreurs de virement. Néanmoins, si cela arrive, vous pouvez vous adresser à la banque qui a émis le virement pour qu’elle s’occupe de récupérer les fonds avant de vous les restituer.
  • le virement a été fait un vendredi ou un samedi. Le virement apparaîtra sur votre compte au plus tôt au prochain jour ouvrable. Soit le lundi voire même le mardi selon les banques.
  • le virement a été bloqué par la banque. Cela peut arriver en cas de dépassement de découvert notamment.

Quelle que soit votre situation, le plus simple est de vous adresser à votre conseiller bancaire si vous êtes à l’origine du virement. Si vous attendez un virement, contactez son émetteur afin qu’il s’adresse lui-même à sa propre banque afin de connaître l’origine du retard.

Comment faire un virement bancaire ?

Vous pouvez faire un virement par courrier, depuis votre Espace Client en ligne ou en agence selon les conventions de votre établissement bancaire. Vous devrez vous munir d’un RIB ou, au minimum de l’IBAN et du BIC (ou code Swift) du compte que vous souhaitez créditer. Pour un virement en ligne, vous devrez indiquer :

  • le numéro du compte à débiter,
  • le montant de l’opération,
  • la date d’éxécution (virement immédiat ou différé),
  • les coordonnées bancaires du compte à créditer.

L’opération sera notifiée aux titulaires des deux comptes concernés par le virement.

A noter : La fréquence des notifications sont paramétrables sur votre Espace Client ou auprès de votre conseiller bancaire, en agence.

Virement bancaire : plafonds et tarifs

Quel est le montant maximum d’un virement bancaire ?

En principe, il n’y a pas de plafond pour un virement bancaire. Cependant, chaque banque reste libre d’imposer un montant maximal pour chaque virement et / ou du nombre de virements faisables par jour, par semaine ou par mois. A titre indicatif, voici quelques exemples de plafond de virement par banque :

  • BNP Paribas : les virements ponctuels en ligne sont limités à 6 000 € par jour (jusqu’à 20 000 € pour les clients possédant une Clé Digitale). Les virements permanents sont quant à eux limités à 3 100 € par opération.
  • Société Générale : 4 000 € maximum pour chaque virement.
  • Crédit Agricole : 3 000 € maximum par virement.
  • LCL : 5 000 € par virement ou par jour.
  • Banque Postale : 3 000 € par jour.
  • Fortuneo : 6 000 € par virement dans la limite de 10 000 € / jour. Maximum 5 virements par jour ou 20 virements par mois.
  • N26 : 50 000 € par jour et / ou par virement.

Ces conditions restent généralement négociables selon vos besoins et votre situation financière. Si nécessaire, adressez-vous à votre conseiller bancaire pour renégocier vos plafonds de virement.

Combien coûte un virement bancaire ?

Le coût d’un virement sera variable selon sa nature. En règle générale, le virement interne (entre vos comptes ou dans une même banque) est gratuit. Les virements externes (d’une banque à l’autre) sont généralement eux aussi gratuits s’ils restent en zone SEPA. En revanche, le virement en zone non-SEPA sera payant, selon un forfait ou un pourcentage de la somme virée. A ces frais bancaires s’ajouteront des frais de récéption et une éventuelle commission de change. Enfin, concernant les virements permanents, vous devrez payer des frais de mise en place et / ou des frais de virement à chaque opération.

Constester un virement bancaire

Vous pouvez contester un virement bancaire si :

  • le montant du virement ne correspond pas au montant que vous aviez indiqué. Vous disposez alors d’un délai de 8 semaines pour contester l’opération.
  • vous n’avez pas autorisé le virement ou que celui-ci a été mal éxécuté (erreur de bénéficiaire par exemple). Dans ce cas, le délai de contestation est de 13 mois à compter de la date de l’opération contestée. Ce délai sera ramené à 70 jours si le bénéficiaire de votre virement se situe hors de l’Union Européenne ou de l’Espace Economique Européen. Si une prolongation reste possible dans certaines situations, celle-ci ne pourra pas excéder 120 jours.

Si votre contestation n’aboutit pas, vous êtes en droit de vous adresser au Médiateur bancaire. Il aura pour objectif de trouver une solution amiable pour résoudre le litige qui vous oppose à votre banque. Si la médiation bancaire ne donne aucun résultat, vous êtes alors en droit de saisir une juridiction civile, dans un délai de 5 ans à compter de la date d’éxécution du virement litigieux.