Malgré toutes les sécurités anti-piratage qui existent désormais, donner ses informations de carte bleue pour réaliser un achat sur Internet continue de vous exposer aux risques de vol de vos données bancaires. C’est pourquoi certaines banques vous proposent un nouveau système de paiement : l’e-carte bleue. Cette carte bancaire virtuelle a de nombreux atouts.

Qu’est ce qu’une E-carte Bleue ?

L’e-carte bleue est un service de paiement dématérialisé qui fonctionne à partir d’un logiciel. Après avoir souscrit à une e-carte bleue, vous pourrez régler quasiment tous vos achats en ligne grâce à cette carte. A chaque achat sur Internet, vous obtiendrez un numéro de carte bancaire temporaire, valable uniquement pour l’achat en cours. Ainsi, même si vos données sont piratées, les numéros de carte associés à l’achat seront inutilisables. En outre, l’e-carte bleue offre les mêmes assurances qu’une carte bleue classique.

Comment accéder au service e-carte bleue ?

Souscrire l’option ou le service

En premier lieu, vous devrez contacter votre conseiller bancaire pour souscrire au service e-carte bleue. Une fois cela fait, vous devrez télécharger le logiciel dédié à partir du site de votre banque. Certaines banques, comme la Banque Postale notamment, propose un “Accès Nomade“. L’accès au service se fait alors directement via le site de la banque, sans avoir à télécharger de logiciel supplémentaire.

Utiliser sa e-carte bleue pour ses achats en ligne

Ensuite, vous pourrez vous connecter sur le logiciel d’e-carte bleue grâce aux identifiants fournis par votre banque lors de la souscription. Une fois connecté, vous devrez entrer le montant de l’achat ainsi que la durée de validité que vous souhaitez appliquer à votre numéro de e-carte bleue. Après validation de votre demande, le logiciel va générer un numéro de e-carte bleue que vous pourrez utiliser pour régler votre achat en ligne.

Quelles banques proposent l’E-carte Bleue ?

Toutes les banques ne proposent pas de service e-carte bleue. Cependant, l’alternative à cette option est la carte bancaire cryptodynamique, option disponible sur la carte Visa Infinite par exemple. Les plafonds de paiement restent les mêmes que pour votre carte bleue physique. Concernant les tarifs, ils varient selon les banques, voire selon les départements. A titre indicatif, voici les prix moyens dans les banques qui la proposent :

  • BNP Paris et HelloBank : 52 € / an (ou 26 € / an si vous avez souscrit au Pack “Esprit Libre),
  • Caisse d’Epargne : 16,20 € / an,
  • Crédit Mutuel : 18 € / an,
  • Banque Populaire : 13 € / an,
  • Société Générale : 12 € / an (service gratuit si vous êtes détenteur d’une Visa Infinite ou Platinium),
  • Fortuneo : service gratuit
  • Qonto et Anytime (banques en ligne pour les professionnels) : option gratuite.

A noter : LCL ne propose plus de service de e-carte bleue. De la même façon, ING Direct ne propose pas de carte bancaire virtuelle mais a instauré un système de portefeuille électronique sécurisé.

E-carte bleue : peut-on payer partout avec ?

En théorie, cette carte bleue virutelle est utilisable sur tous les sites d’achat sur Internet. Et ce, que les sites soient basés en France ou à l’étranger. Néanmoins, il est déconseillé d’utiliser ce service :

  • lorsque le paiement vous engage pour une certaine durée, comme c’est le cas en téléphonie mobile notamment. En effet, le numéro de carte virtuelle n’étant valable que pour un seul achat, il sera refusé pour le paiement du mois suivant. La souscription est même parfois impossible avec une e-carte bleue.
  • pour les achats qui nécessitent un retrait ultérieur de la commande. C’est le cas pour les billets de train par exemple. Même si, en principe, rien n’interdit de payer par ce biais.
  • si les achats sont liés à l’identité de l’acheteur (places de spectacle, …).

Avantages et inconvénients de l’e-carte bleue

Comme tous les modes de paiement, l’e-carte bleue présente des avantages et des inconvénients :

+ Cette option garantit une protection contre la plupart des risques de piratage (sauf s’il s’agit d’un piratage de vos données de connexion au logiciel bancaire).

+ C’est un service très facile à utiliser.

+ Elle est utilisable sur la grande majorité des sites de e-commerce.

+ Elle donne accès aux mêmes assurances qu’une carte bleue classique.

–  Ce service n’est pas proposé par tous les établissements bancaires.

– Elle n’est pas utilisable sur les sites qui lient les achats à l’identité du client ou en cas de retrait de la commande en boutique ou en borne (SNCF, billets de spectacle, etc.).

– Le montant lié à la carte bancaire virtuelle est figé. De ce fait, une fois que le numéro de carte est généré, aucun changement n’est possible (ajout d’une option, modification du panier d’achat, …).

Opposition ou résiliation de ce service

Faire opposition à une carte bleue virtuelle

En cas de perte, de vol, de détournement ou d’utilisation frauduleuse d’une CB virtuelle ou de vos identifiants, vous devrez contacter votre agence dans les plus brefs délais pour le signaler. De la même façon, si vous avez généré une e-carte bleue mais que vous ne l’avez finalement pas utilisée, contactez votre agence bancaire afin qu’elle puisse procéder à son annulation. Comme pour toute procédure nécessitant un accès par mot de passe, nous vous recommandons de renouveler celui-ci régulièrement afin de limiter les risques de piratage de vos identifiants.

A noter : En cas d’opposition à votre carte bleue physique, le service de carte bleue virtuelle sera lui aussi suspendu. Il ne sera réactivé que lorsque vous serez en possession de votre nouvelle CB.

Résilier le service e-carte bleue

A l’instar de toutes les options et services associés à votre compte bancaire, il est à tout à fait possible de résilier l’option e-carte bleue. Pour cela, mettez-vous en lien avec votre conseiller bancaire afin qu’il vous indique la marche à suivre pour cette résiliation. En règle générale, un simple rendez-vous en agence permettra à votre conseiller de procéder à l’annulation de ce service. Cependant, certaines banques, telles que les banques en ligne, vous demanderons de leur adresser un courrier en recommandé avec accusé de réception pour certifier votre demande de résiliation.