Le développement du e-commerce et du paiement par carte bancaire sur Internet ont considérablement augmenté les risques de piratage de carte bancaire. Que faire lorsque vous en êtes victime ? Quelles sont les précautions à prendre pour limiter les risques de piratage de vos moyens de paiement ? Voici tous nos conseils.

Comment savoir que vous êtes victime d’un piratage de carte bancaire ?

Vous êtes toujours en possession de votre carte de paiement mais vos coordonnées bancaires ont été utilisées pour faire des achats en ligne que vous ne reconnaissez pas ? En premier lieu, assurez-vous que ni vous ni aucun de vos proches n’est à l’origine de cet achat. Si ce n’est pas le cas, vous êtes victime d’un piratage de carte bancaire. Vous pouvez constater le piratage de votre moyen de paiement par différents biais :

  • sur vos relevés bancaires mensuels,
  • sur le détail de vos opérations bancaires dans votre espace personnel (sur le site internet de votre banque ou sur l’application mobile),
  • lors de la réception d’un code de confirmation d’achat ou d’une demande de confirmation d’achat sur votre application bancaire (comme c’est le cas pour la Caisse d’Epargne par exemple),
  • votre établissement bancaire vous a contacté pour vous signaler une potentielle tentative d’utilisation frauduleuse de votre carte.

Si vous êtes certain d’être victime d’un piratage, vous devrez donc demander sa mise en opposition de votre carte bancaire dans les plus brefs délais.

Faire opposition à sa carte bancaire après un piratage

Demander la mise en opposition auprès de votre banque

Il est essentiel de faire opposition à votre carte bancaire rapidement après avoir constaté un piratage. Ceci afin d’éviter la multiplication des utilisations frauduleuses, au risque de vous mettre dans une situation financière difficile. Plusieurs solutions sont possibles pour demander la mise en opposition de votre carte bancaire.

Appeler le 118 400

Le 118 400 est un service universel qui vous met directement en lien avec le service opposition de votre établissement bancaire. Il a donc l’avantage de vous éviter de rechercher le numéro spécifique à chaque banque. Toutefois, même si ce service est disponible 24h/24 et 7j/7, il est payant : 2.99€/appel + 2.99€/minute.

Appeler le Serveur vocal toutes banques

S’il fonctionne comme le 118 400, ce serveur vocal est disponible pour la France uniquement. Là encore, c’est un service disponible 24h/24 et 7j/7 et payant (0.34€/minute).

Contacter votre établissement bancaire

Par ailleurs, vous pouvez bien sûr contacter directement votre banque pour faire opposition à votre carte bancaire. Certaines banques permettent désormais de faire opposition directement en ligne via votre Espace Personnel. Vous pouvez également téléphoner au service dédié aux oppositions sur carte bancaire ou vous rendre en agence.

BanqueN° depuis la France
Banque Populaire01 77 86 24 24
Banque Postale3639
BNP Paribas08 20 82 00 02
(0.12€/minute)
Caisse d'Epargne09 69 36 39 39
Crédit Agricole09 69 39 92 91
Crédit Mutuel03 88 40 10 00
Hello Bank01 43 63 15 15
LCL09 69 32 03 10
(Numéro non-valable pour les cartes bancaires "haut de gamme")
Société Générale09 69 39 77 77
(0.35€/minute)

A noter : Si vous êtes détenteur d’une Mastercard, le numéro pour faire opposition est le : 0 800 90 13 87.

Après la mise en opposition auprès de votre banque

Lors de votre demande d’opposition sur carte bancaire, un numéro d’enregistrement vous sera remis. Celui-ci vous sera utile pour la suite de vos démarches. Dans certains cas, votre établissement bancaire peut vous demander de confirmer la mise en opposition de votre carte bancaire par l’envoi d’un courrier, comme pour l’opposition à un chèque.

Déposer plainte

En outre, vous devrez aussi déposer une plainte après le piratage de votre carte bancaire.  A nouveau, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • utiliser le système “Perceval”. Cette plateforme vous permet de faire un signalement en ligne et anonyme. De ce fait, vous ne serez pas informé des suites données à votre signalement. Lors de la procédure, vous devrez vous munir de votre numéro d’enregistrement de demande de mise en opposition, de votre carte de paiement et de vos relevés bancaires.
  • déposer plainte auprès des services de police (commissariat ou gendarmerie).  Un récépissé de dépôt de plainte vous sera ensuite remis. Ce document pourra vous être demandé par votre banque, notamment en cas de confirmation écrite de votre demande d’opposition sur carte bancaire.

Comment obtenir un remboursement des sommes piratées ?

Pour obtenir un remboursement des sommes dépensées après un piratage de carte bancaire, nous vous recommandons de vous adresser à votre conseiller financier. Il sera le plus à même de vous indiquer la procédure à suivre. Procédure variable selon les établissements bancaires. Quelle que soit votre banque, celle-ci est tenue de vous rembourser :

Néanmoins, pour que votre demande de remboursement soit prise en compte, celle-ci doit intervenir dans un délai de 13 mois à compter de la date de l’achat frauduleux. Au-delà de ce délai, votre banque reste en droit de refuser toute demande de remboursement des sommes piratées ou des frais générés par celles-ci.

A noter : Si un code de sécurité a été utilisé, votre banque peut n’effectuer qu’un remboursement partiel des achats liés au piratage de votre carte bancaire. Une partie des sommes restera donc à votre charge, dans la limite de 50€ maximum.

En cas de litige avec votre banque

Si vous n’arrivez pas à un accord avec votre banque concernant un remboursement après le piratage de votre carte bancaire, vous pouvez vous adresser au Médiateur Bancaire. Le Médiateur Bancaire sera chargé de proposer une solution amiable, qui puisse convenir aux deux parties (vous-même et votre banque). Si celui-ci ne parvient pas à résoudre le litige à l’amiable, vous pourrez alors saisir la justice :

  • le tribunal de proximité ou le tribunal judiciaire pour tout litige concernant une somme inférieure ou égale à 10 000€,
  • le tribunal judiciaire uniquement pour tout litige concernant une somme supérieure à 10 000€.

Eviter le piratage de sa carte bancaire : nos conseils

Quelques précautions simples peuvent limiter les risques de piratage de carte bancaire.

  1. Ne jamais écrire votre code confidentiel de carte bancaire. En cas d’oubli de votre code, vous pouvez vous adresser à votre conseiller bancaire.
  2. De la même façon, nous vous recommandons d’éviter de mémoriser vos coordonnées bancaires sur les sites sur lesquels vous effectuez des achats.
  3. Conserver toujours votre carte bancaire sur vous ou en lieu sûr. Assurez-vous qu’aucune tierce personne ne peut y avoir accès, hormis vos proches si nécessaire.
  4. Ne communiquez jamais vos coordonnées de carte bancaire dans un mail ou un message (tentative de phishing).
  5. Lors de vos achats en ligne, assurez-vous que la page de paiement est sécurisée. L’adresse de la page commence alors par https.
  6. Eviter d’utiliser le Wifi public, surtout lors d’un achat en ligne. Dans le cas contraire, toutes les personnes utilisant également ce réseau pourraient avoir accès à vos données.
  7. Utiliser un antivirus sur tous vos appareils électroniques : ordinateur, pc portable, tablette, téléphone, etc. où vous êtes susceptibles d’utiliser vos coordonnées bancaires.
  8. Utiliser la double authentification pour tous vos paiements. Cela peut consister en l’envoi d’un code par SMS ou par la confirmation de la somme à débiter sur votre application mobile par exemple.
  9. Si cela vous est possible, n’hésitez pas à utiliser une e-carte bleue pour régler vos achats en ligne. Une e-carte bleue consiste en un numéro de carte bancaire temporaire, valable pour un seul achat dont la somme est fixée à l’avance.
  10. Vérifiez régulièrement vos opérations bancaires via votre Espace Personnel ou sur vos relevés bancaires. En cas de doute sur une opération, n’hésitez pas à contacter votre conseiller bancaire pour obtenir plus d’informations sur cette opération et, si nécessaire, y faire opposition dans les plus brefs délais.